UN ACCOMPAGNEMENT CRÉÉ POUR LES JEUNES ARIÉGEOIS 

L’Atelier Disque a été pensé au PAAJIP (Ex FAJIP), à l’époque le médiateur culturel d’Art’Cade était animateur au secteur jeunesse de Foix. Sollicité par les jeunes du secteur il part du constat qu’en Ariège, quand on est jeune et qu’on souhaite monter un groupe de musique, cela peut vite s’avérer complexe quand chaque musicien habite à un coin différent du département. La musique apparaissant pour le Paajip et Art’Cade comme une école de la vie où l’on peut s’affirmer en tant que personne et trouver sa place dans un groupe et donc dans la société, le dispositif est créé !

Cet accompagnement court sur une année scolaire et s’adresse aux jeunes ariégeois. À raison d’une séance toutes les 2 semaines, de périodes de résidences pendant les vacances, de tournages de clips et d’enregistrements, les jeunes sont mis en situation réelle de groupe en développement qui va se confronter à toutes les problématiques liées à la sortie d’un disque, avant de finir sur scène à l’occasion du festival Foix’R de rue.

LES CHIFFRES CLÉS
6

Éditions de l’Atelier

45

Jeunes talents ariégeois

15

Acteurs partenaires

6

Disques fait maison

L’ATELIER DISQUE, UNE RAMPE DE LANCEMENT MUSICALE

Le déroulement de l’Atelier disque débute aux alentours de mi-octobre et s’étend sur une durée d’environ 8 mois dans laquelle on peut aisément découper différentes étapes du processus de création par lequel passent les jeunes.

On a dans un premier temps une phase d’échange entre les participants qui ne se connaissent pas forcément et les encadrants, qui se fait à travers des exercices de détente ou d’écriture et de chant auxquels tout le monde participe. S’en suit toute une période de pure création : les jeunes doivent composer et écrire des morceaux tout en s’imposant des thèmes qui permettent de garder un fil conducteur aux créations et forcent une certaine rigueur d’écriture. Les vacances de noël passent, il faut alors choisir quels morceaux seront gardés pour l’enregistrement puis les perfectionner. Ce travail pour passer d’un produit brut à un produit fini est facilité par les résidences pendant les vacances scolaires qui permettent un travail plus intensif et approfondi et offrent également des moments d’échange hors du cadre du travail entre participants et encadrants. Par la suite arrive l’enregistrement du disque qui se déroule au beau milieu du printemps, et enfin il faut préparer le live pour Foix’R de rue dans le temps imparti restant. Tout ce travail nécessite de l’implication de la part des jeunes et leur fournit en retour une expérience très proche de celle de pros.

À ce jour plus d’une quarantaine de jeunes ont participé à l’Atelier Disque, certains ont même été présents à plusieurs reprises. La plupart pratiquent toujours la musique et que ce soit dans un cadre professionnel ou ludique, leur expérience au sein de l’Atelier Disque reste pour eux un acquis fort et un atout qu’ils peuvent valoriser.

Live à Foix lors de la 3ème édition de l’Atelier Disque, album “Chant de vision”

Favo et Cédric, les encadrants de l’Atelier Disque

UNE 6ÈME ÉDITION QUI INVITE A L’EVASION

Bon, on ne va pas se mentir, cette 6e édition de l’Atelier Disque a été largement impactée par la tempête Covid.
Alors que les cinq jeunes musiciens sortaient d’une résidence prometteuse à l’école de musique de Foix accompagnés de leurs deux encadrants, la nouvelle est tombée et tout ce petit monde s’est retrouvé confiné.

Les premières semaines ont été difficiles : difficile de maintenir le lien, de garder l’envie de créer, de rester motivé.e.s. Favo et Cédric ont tenté de relancer la création à distance, mais entre les préparations d’examens et les autres sollicitations… ça n’a pas été évident.

Heureusement, une conversation Whats’App a permis aux membres du groupe de se glisser quelques blagues et de préserver la flamme qui les unissait…

Et c’est ainsi qu’au sortir du confinement au mois de mai, les choses ont peu à peu repris leur cours.
Lila, Nais, Maelys, Taiji, Merlin et leurs accompagnateurs ont commencé par se voir en visio, une fois par semaine puis deux… puis l’envie d’enregistrer les morceaux dans un studio et de se voir en vrai a pris le dessus.

L’équipe de l’Atelier Disque saison 6 a prouvé sa résistance, a vaincu l’ennui et la morosité. Elle peut être fière d’avoir mené à bien son projet : celui de continuer à créer, malgré tout, et d’enregistrer un album de 9 titres.
Ce disque, c’est VALISE. Une invitation à l’évasion. Un savoureux mélange de rap, de voix, de rock et de pop.

La 6e édition de l’Atelier Disque n’a malheureusement pas pu se concrétiser par le traditionnel live, restrictions sanitaires oblige. Mais ce n’est que partie remise…

Lila Nais Maelys Taiji Merlin

À CHAQUE ÉDITION SON CLIP

 
 
RETROUVEZ L’ATELIER DISQUE SUR LES RÉSEAUX

 

YOUTUBE SOUNDCLOUD FACEBOOK

LES PARTENAIRES DU PROJET

CONTACT & INFOS

Malik – Art’Cade – 05 61 04 69 27

Laura – Paajip – 05 61 02 73 55

Crédit photos et textes : Art’Cade / Joseph Pinon – volontaire en service civique