La Nuit du Slam est une aventure collective née en 2008, de l’envie d’offrir à cet art performatif et poétique des espaces d’expression libres et ouverts à tous partout en France. Onze ans plus tard : mission accomplie. Amateurs, artistes et curieux sont toujours plus nombreux à s’engager dans cet élan créatif pour assurer ensemble la diversité et la richesse de chacune des éditions, et avant tout pour célébrer la passion du slam, des mots et de la scène.

 

→ Retour sur la Nuit du Slam Ariège #1

→ Retour sur la Nuit du Slam Ariège #2

→ Retour sur la Nuit du Slam Ariège #3

Depuis 4 ans, La Nuit du Slam existe en Ariège. Elle est portée sur le territoire par Art’Cade et de nombreux partenaires :

NUIT DU SLAM ARIÈGE #4

Le Slam prend de l’ampleur. Le goût du mot qui fait sens, des mots qui encensent, du rythme chaloupé à cloche-pied. Des ambiances… poignantes, parfois. Vraiment… Plongée dans l’intime qui fait éprouver la rugosité du temps ou friction abrasive sur ce monde étrange qui nous environne. Nous étonne. Nous désarçonne. Tranches de vie. Coups de gueule et envolées poétiques surréalistes.

L’édition 2022, portée par Anthony l’Intrus (de SLAMéZIK), Pabloramix, Zédrine et les équipes d’Art’Cade, aura, comme celle de 2021, fonctionné en mode « Slam&Collect ».

En chiffres ? 272 kilomètres de vadrouille. 3 jours de captations, 21 slameurs·euses. 21 slams et autant de Spoken Word. Plus de 2 heures de bons sons. 6 litres d’eau claire. 2 paquets de chips. Des éclats de rire. Des instants de magie. L’ensemble aura été capté au Vallon d’Aïga à Ornolac-Ussat-les-Bains, au Relais de Poche de Verniolle et à la Maison Rose de Seix.

Plumes libres et esprits affûtés. Humour carnassier et lucidité froide. Quelques coccinelles, aussi. Martial à la guitare, impérial, et Sophie Le Morzadec – toujours impect ! Pour un résultat aussi beau que leurs voix aura porté haut !…

Programme et infos supplémentaires: un clic ICI (ou sur la photo) et vous y êtes!

Nicolaï

Ludivine

Alexandrine

Avreliane

Marc

Hervé

Suzan

Morgane

Hélios

L’Intrus

… ET EN PODCAST